Deutsch   ·  English   ·  Française   ·  Русский   ·  العربية
CHÂTEAU DRACHENBURG – situé au bord du Rhin romantique dans le Siebengebirge


Le château Drachenburg a une histoire mouvementée derrière lui : après la pose de la première pierre en 1882, le riche Baron Stephan von Sarter se fit ériger une maison d’habitation représentative. Elle devait être le mariage réussi d’une villa, d’un château fort et d’un château. En 1903, ses descendants comprirent que le lieu pourrait attirer les touristes et firent de l’édifice et des environs le lieu de destination des estivants dans le Siebengebirge. Il devint successivement un parc d’attractions (1910), le foyer d’un internat chrétien (1931), une école d’élite nationale-socialiste (1942) pour finalement devenir le siège de la direction des chemins de fer allemands (1947-1960).

Le château déjà fortement endommagé durant la deuxième Guerre mondiale continua ensuite à tomber en ruine, jusqu’à ce qu’il fut racheté en 1971 par le marchand de tissus excentrique Paul Spinat qui en fit avancer la rénovation et finança la recréation librement adaptée des peintures murales manquantes.

Le château fut classé « monument historique » en 1986. Depuis 1995,  la propriété appartient à la fondation « NRW Stiftung Natur, Heimat und Kultur » (Fondation NRW Nature, Patrie et Culture). En collaboration étroite avec le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie et la ville de Königswinter, la fondation engagea en 1995 une restauration minutieuse des murailles et du parc qui se termina en 2010.

WAND & RAUM a dès le départ participé à la planification des travaux textiles. Ces travaux durèrent plusieurs années car, contrairement à d’autres édifices historiques, on ne disposait d’aucunes archives sur lesquelles s’appuyer. Le style artistique de l’époque du château Drachenburg – historique, néogothique – fut surtout puisé dans des écrits, des tableaux et des gravures qui furent, par exemple, réalisés pour l’Exposition universelle de 1851 et 1862 à Londres.

De 2007 à 2010, WAND & RAUM élabora en collaboration avec les services administratifs en charge de la conservation des monuments historiques la conduite de projet et, avec les historiens de l’architecture participants, les drapages et les passementeries ainsi que les instructions de couture. Les salles du château furent ornées de décorations de fenêtres et de capitonnages imposants, correspondant au style d’origine. Lorsqu’il traverse le château, le visiteur est fortement impressionné par l’opulence des étoffes exubérantes et par les passementeries incroyablement extravagantes aux couleurs flamboyantes et au doré étincelant.
Mentions légales